Outils du site


interface:texte

Les textes

Instrumenpoche permet d'insérer des zones de texte, éventuellement mis en forme (couleurs, police de caractères, italique, etc) et pouvant contenir des formules mathématiques.

NB. Instrumenpoche ne gère pas de retour à la ligne automatique lorsque le texte dépasse la zone voulue. Il faut donc le signaler en introduisant tapant, dans le texte £br£ ou <br/>.

Création et manipulation d'un texte

Pour créer un texte, il faut cliquer une fois sur le bouton pour indiquer à instrumenpoche qu'on veut créer un texte, puis une deuxième fois à l'endroit où on désire que se trouve le coin supérieur gauche du futur texte. Une zone de saisie semblable à l'image ci-contre apparaît alors. Il est possible d'obtenir une zone de saisie plus grande en laissant le bouton de la souris appuyé et en déplaçant la souris lors du deuxième clic.

Une fois que la zone de saisie est apparue, on peut :

  • Modifier sa taille par le bouton rayé situé en bas à droite.
  • La déplacer en saisissant à la souris la zone grise de titre en haut de la zone.
  • Agrandir ou rétrécir le texte de la zone avec les boutons et
  • Valider la saisie avec
  • Fermer la fenêtre sans enregistrer les modifications éventuelles en cliquant sur le bouton

Si on valide, la zone de saisie est remplacée par un texte mis en forme.

Zone de saisie Résultat après validation

Un texte créé et validé peut être manipulé. On peut le déplacer par glisser/déposer comme un instrument virtuel : un clic dessus en laissant le bouton de la souris enfoncé, puis on déplace la souris (et le texte avec) et on relâche le bouton de la souris à l'endroit où on souhaite déposer le texte.

On peut également faire un clic droit sur le texte pour faire apparaître un menu contextuel qui permet :

  • soit de masquer le texte ;
  • soit de le modifier, on reviendra alors à une zone de saisie comme vu plus haut.

Syntaxe de mise en forme

Les textes dans instrumenpoche peuvent être mis en forme de deux façons :

  • par des balises au format HTML : les balises qui sont supportées par la technologie Adobe Flash ;
  • une syntaxe particulière (TexteMath) destinée à l'écriture des mathématiques. Cette syntaxe est identique à celle qui est utilisée dans Tracenpoche.

HTML

HTML est un langage qui permet de mettre un texte en forme. Pour cela, il faut encadrer le texte voulu par des balises : une balise ouvrante doit être suivie d'une balise fermante. Ces balises permettent de signaler au logiciel quand il doit commencer et finir de mettre le texte en forme. Une balise ouvrante s'écrit entre deux chevrons :

<balise>

. Une balise fermante est signalée par une barre oblique après le premier chevron :

</balise>

Dans les exemples précédents, le mot balise doit être remplacé par différents textes correspondant au langage HTML : i, b, u ou font sont les premières balises à connaître pour instrumenpoche.

Les premières balises à connaître sont :

<i>…</i> qui permet de mettre du texte en italique.

<b>…</b> qui permet de mettre du texte en gras.

<u>…</u> qui permet souligner du texte.

Ci-dessous, un exemple zone de texte avec ces balises et le résultat obtenu dans instrumenpoche :

Il est possible de combiner plusieurs balises, à condition de respecter la règle suivante : la première balise ouverte doit être la dernière fermée. Par exemple, un Texte gras et en italique peut être codé de deux manères :

<i><u>Texte gras et en italique</u></i>
<u><i>Texte gras et en italique</i></u>

La balise font permet de modifier la “fonte”, c'est-à-dire la forme et les autres caractéristiques des lettres, en plus de celles énoncées ci-dessus. Dans ce cas, il faut ajouter un attribut dans la balise comme expliqué ci-dessous. On peut notamment :

Modifier la police de caractère. Par exemple, pour avoir la même police Tahoma que dans Mathenpoche, on code :

<font face="Tahoma">Mon texte</font>

Modifier la couleur du texte. Par exemple, le code suivant affiche le mot “texte” en rouge :

Mon <font color="#FF0000">texte</font>

La couleur doit être donnée par son code hexadécimal (voir une liste de couleurs disponibles) précédé d'un dièse : #. Les principales couleurs à connaître sont :

Couleur Code HTML
Noir #0
Blanc #FFFFFF
Rouge #FF0000
Vert #00FF00
Bleu #0000FF

Il est à noter que cette méthode est surtout pratique pour obtenir un texte d'une certaine couleur à l'intérieur d'un texte d'une autre couleur. Si on veut que tout le texte soit rouge, mieux vaut, avant de valider grâce au bouton , choisir le rouge comme couleur de tracé courante avec la palette.

TexteMath

Il est possible d'écrire des mathématiques dans instrumenpoche en suivant la syntaxe suivante. Le caractère réservé le plus important est la livre ( £ ).

Mathématiques

L'écriture des mathématiques se fait en utilisant £ suivi d'une des lettres suivantes : “a”, “c”, “d”, “e”, “f”, “g”, “i”, “n”, “p”, “r”, “s”, “u”, “v” et de parenthèses.

  • £a(texte) sert pour l'écriture des angles. Par exemple, £a(ABC) donne
  • £c( texte) permet de mettre le texte entre crochets. Par exemple, £c(ABC) donne
  • £d(texte) permet de mettre le texte entre barres verticales, comme la notation de la valeur absolue ou du module. Par exemple, £d(ABC) donne
  • £e(texte1,texte2) permet de mettre un texte en exposant. Notez la nécessité de deux paramètres séparés par une virgule. Par exemple, £e(A,B) donne
  • £f(texte1,texte2) écrit une fraction . Elle nécessite deux paramètres : d'abord le numérateur puis, après une virgule, le dénominateur.
  • £g donne une intégrale. Elle peut prendre quatre paramètres, dont seul le premier est obligatoire :
  1. la fonction à intégrer
  2. la variable à écrire après le d de l'intégrale
  3. les bornes inférieures et supérieures d'intégration.

Par exemple £g(f(x),x,a,b) donne

  • £i(texte1,texte2) permet d'écrire un texte en indice. Par exemple, £i(A,B) donne
  • £n(texte1) écrit un texte entre deux doubles barres verticales, suivant la notation d'une norme. Par exemple, £n(AB) donne
  • £p(texte) met un texte entre parenthèses. Par exemple, £p(AB) donne
  • £r(texte) écrit une racine carrée autour du texte. Par exemple, £r(AB) donne
  • £s(texte1,texte2,texte3,…) écrit un système, c'est-à-dire des lignes d'écriture mathématique situées les unes au-dessus des autres, et précédées d'une grande accolade. Le nombre de lignes n'est pas limité. Par exemple, £s(x = 1,y = 2,z = 3) donne
  • £u(code) permet d'afficher un caractère particulier, connaissant son code Unicode hexadécimal. On peut ainsi (si le système d'exploitation possède les polices de caractères nécessaires), afficher de nombreux symboles, mathématiques ou non. Par exemple, £u(7121) fait apparaître la caractère chinois 無 (si vous voyez un carré blanc ci-contre, c'est que votre système d'exploitation ne possède pas de police adéquate pour ce caractère chinois, instrumenpoche ne pourra donc pas l'afficher).
  • £v(texte) trace une flèche au-dessus du texte, comme pour la notation d'un vecteur. Par exemple, £v(AB) donne

Caractères spéciaux

Instrumenpoche supporte Unicode. Cela signifie que, si on dispose d'un caractère spécial, on peut le copier dans une zone de texte et il sera reconnu par instrumenpoche, comme sur la figure suivante qui montre une zone de texte dans laquelle on même lettres latines et caractères chinois, et le résultat obtenu après validation :

Il aussi est possible d'obtenir n'importe quel caractère en utilisant la syntaxe £u(code) vue ci-dessus. Mais, pour faciliter l'écriture de textes, certains caractères ont des raccourcis plus faciles à mémoriser que les codes Unicode.

Les lettres de l'alphabet grec s'écrivent en donnant leur nom entre deux £, avec la première lettre du nom en majuscule si on veut une lettre grecque en majuscule : £pi£ vaut environ 3. Les autres caractères spéciaux ayant des raccourcis sont listés ci-dessous :

Codage Caractère
£alpha2£
&#x03B1;
£plus£
&#x002B;
£moins£
&#x2212;
£fois£
&#x00D7;
£divise£
&#x00F7;
£petitf£
&#x0192;
£moins£
&#x2010;
£petitebarre£
&#x2013;
£grandebarre£
&#x2014;
£prime£
&#x2019;
£seconde£
&#x201D;
£puceronde£
&#x2022;
£grandC£
&#x2102;
£euler£
&#x2102;
£petitg£
&#x210A;
£petith£
&#x210F;
£Ironde£
&#x2111;
£Lronde£
&#x2112;
£Cronde£
&#x2113;
£grandN£
&#x2115;
£Pronde£
&#x2118;
£grandQ£
&#x211A;
£Rronde£
&#x211C;
£grandR£
&#x211D;
£grandZ£
&#x2124;
£Eronde£
&#x2130;
£Fronde£
&#x2131;
£Nronde£
&#x2135;
£flecheG£
&#x2190;
£flecheH£
&#x2191;
£flecheD£
&#x2192;
£flecheB£
&#x2193;
£flecheDG£
&#x2194;
£flecheGD£
&#x2194;
£flecheHB£
&#x2195;
£flecheBH£
&#x2195;
£croissant£
&#x2197;
£descroissant£
&#x2198;
£alaligneadroite£
&#x21B3;
£alaligneagauche£
&#x21B5;
£doubleflecheG£
&#x21D0;
£doubleflecheD£
&#x21D2;
£doubleflecheDG£
&#x21D4;
£doubleflecheGD£
&#x21D4;
£flecheGbarre£
&#x21E4;
£flecheDbarre£
&#x21E5;
£flecheGcreuse£
&#x21E6;
£flecheHcreuse£
&#x21E7;
£flecheDcreuse£
&#x21E8;
£flecheBcreuse£
&#x21E9;
£qqsoit£
&#x2200;
£pourtout£
&#x2200;
£quelquesoit£
&#x2200;
£complement£
&#x2201;
£differentielpartiel£
&#x2202;
£ilexiste£
&#x2203;
£ilnexistepas£
&#x2204;
£vide£
&#x2205;
£nabla£
&#x2207;
£appartienta£
&#x2208;
£nappartientpasa£
&#x2209;
£contient£
&#x220B;
£petitcontient£
&#x220D;
£grandproduit£
&#x220F;
£grandcoproduit£
&#x2210;
£grandesomme£
&#x2211;
£petitebarrefine£
&#x2212;
£moinsouplus£
&#x2213;
£antislash£
&#x2216;
£asterisque£
&#x2217;
£racine£
&#x221A;
£proportionnela£
&#x221D;
£infini£
&#x221E;
£angle£
&#x2221;
£anglespherique£
&#x2222;
£divise£
&#x2223;
£nedivisepas£
&#x2224;
£parallelea£
&#x2225;
£nestpasparallelea£
&#x2226;
£etlogique£
&#x2227;
£oulogique£
&#x2228;
£inter£
&#x2229;
£intersection£
&#x2229;
£union£
&#x222A;
£integrale£
&#x222B;
£doubleintegrale£
&#x222C;
£tripleintegrale£
&#x222D;
£integralecurviligne£
&#x222E;
£integralesurfacique£
&#x222F;
£integralevolumique£
&#x2230;
£egaleasymptotiquea£
&#x2243;
£environdroit£
&#x2243;
£environegala£
&#x2245;
£environ£
&#x2248;
£egalpardefinition£
&#x225D;
£differentde£
&#x2260;
£identiquea£
&#x2261;
£inferieura£
&#x2264;
£superieura£
&#x2265;
£inclusdans£
&#x2282;
£contient2£
&#x2283;
£nestpasinclusdans£
&#x2282;
£necontientpas£
&#x2283;
£sommedirecte£
&#x2295;
£differencedirecte£
&#x2296;
£produittensoriel£
&#x2297;
£divisiondirecte£
&#x2298;
£produitdirect£
&#x2299;
£top£
&#x22A4;
£perpendiculairea£
&#x22A5;
£antecedentde£
&#x22B6;
£imagede£
&#x22B7;
£angledroitarc£
&#x22BE;
£point£
&#x22C5;
£pv£ ;

Caractères problématiques

NB. Les mots-clés décrits dans cette section ne sont utilisables qu'à partir de la version 2.6.

Certains caractères posent problème :

  • les caractères < et > sont interprétés comme délimiteurs de balises HTML. Si on veut écrire un texte comme “2 < 3”, il faut utiliser le mot-clé £inferieurstrict£ :
    "2 £inferieurstrict£ 3"

L'autre mot-clé est <code>£superieurstrict£.

  • comme expliqué plus haut, certains textes mathématiques utilisent la virgule comme délimiteur : £e(2,3) pour écrire 23. Si on veut écrire du texte mathématique contenant une virgule, il faut utiliser le mot-clé £virgule£ ou son raccourci £virg£, ainsi, 2,53 se code £e(2£virgule£5,3).

Voir aussi

  • texte pour apprendre la partie du script instrumenpoche concernant les textes.
interface/texte.txt · Dernière modification: 17/08/2011 14:43 par lzamo